La poudre d'escampette
La poudre d'escampette

Réseaux

Follow me on Instagram: Nindadademi

tripadvisor: dandynette

L excitation du billet

Quoi? Tu vas au Brésil, mais y a plus les J.O! Eh bah oui, et j'ai même pris mon billet d'avion pour São Paulo, le 11 septembre (même pas peur!). Arrivée prévue à l aéroport de Guaruhlos, à 17 h10.

Dans un premier temps, je regarde les liaisons en bus, pas chères, mais 8h de route. ( En partant à 4h30, ça pique un peu. À cela s'ajoute 5h de décalage en moins). Du coup, j'envisage un billet d'avion pour Uberlândia, à une vingtaine d'euros près, c'est pareil ; mais en une heure, c'est torché. En plus, j'ai une navette gratuite incluse, pas besoin d'effectuer des liaisons alambiquées , nickel, au poil...

Et là, c'est le drame.. Certes, j'ai considéré que Sao-Paulo soit immense et que Viracopos (l'autre aéroport où décolle ma correspondance) soit à minimum 2 h de route, mais j avais oublié l enregistrement du bagage... Bah oui, récupérer son bagage, changer de terminal et choper sa navette, ça prend du temps et il est des plus aléatoire. ( Après moult recherches, je comprends qu'il n'y a pas de navette directe). Et bien sûr, je ne m'en suis rendu compte qu'une semaine avant le départ... Sinon, ce n'est pas marrant... Je ne vous l'avais pas dis, j'ai toujours des aléas.
Je tente de contacter bravofly, (ayant déjà eu des soucis avec Rumbo voyage lors de mon voyage au Panama, je me doute qu'une modification ne sera pas chose aisée...). Ayant obtenu une réponse peu engageante (une modification de mon aller simple me revient plus cher d'une cinquantaine d'euros que mon vol aller-retour) ; je contacte directement la compagnie Tam qui elle ne prévoit que 40 réals au plus pour une modification (selon les conditions d'achat, elle peut s'avérer gratuite). La réponse me parviendra le lendemain de mon arrivée à ma destination finale.

 

 

Le truc lorsque tu recherches des infos, c'est toujours plus concret sur les sites "locaux". Mais bon, ce n'est pas toujours évident à déchiffrer. ( c'est déjà une façon de se mettre dans le bain.)

Le site de la Tam prévoit une correspondance gratuite entre les aéroports pour ses voyageurs. Après, pour ce qui est des délais, ça devient mathématique : une fois arrivé, tu dois, au moins une demi-heure avant le départ, faire un enregistrement pour avoir un reçu.

A cela, s'ajoute le temps de trajet. On recommande un minimum de trois heures pour des vols nationaux ; 4 heures pour des internationaux...

 

Finalement, le bus c'est bien. Deux jours avant de partir, je vérifie cette histoire. Je prendrais une navette Guaruhlos- Tatuapé (40 mim pour 5,50 R$), puis le métro jusqu’à la rodovaria de Tiête. La compagnie de bus qui effectue le trajet jusqu’à Uberlândia, c'est Rotas. Le billet en aller simple coûte approximativement 126 R$. En regardant les horaires, je me rends compte que certains sont déjà complets et que les autres affichent en moyenne une dizaine de disponibilités. C est bon, je ne vais pas attendre, j’achète mon billet afin de m’éviter la loi de l'emmerde maximum une fois sur place.

 

Comment te dire que j'ai les nerfs pour les dépenses supplémentaires qui ne sont dues qu'à mon empressement... Enfin bon, passons..

 

Bien que je parte toujours avec mon super combo de sac (70+30l) j'ai le sac du minimum. Je suis hébergée et je ne pars pas longtemps (3 semaines) Le pays est occidentalisé et ce sera l'été ; du coup, je peux voyager léger : pas de trousse de toilette, juste peigne, brosse à dent et échantillons (pour la route on sait jamais), une serviette. pas de trousse à pharma, pas besoin de la housse. En plus, je sais que je ne vais pas dépenser une fortune en souvenir. (le macramé c'est sympa, chez les autres ! )

Avec le temps mon sac devient de plus en plus léger, je prévois des tenues multi-circonstances. Le vêtement de plage doit être celui que je peux mettre en soirée, en matière légère qui puisse sécher rapidement.

Ma tenue pour parer au froid (veste imperméable, chaussettes de montagne) : Le coupe-vent sera ce que je mets dans l'avion. Je divise le nombre de sous-vêtements en fonction du nombre de maillots de bains...

Toutes les histoires, sur la page Brésil, tudo bem?

 

Voyage réalisé en septembre 2016, pour plus de photos, visitez la galerie

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Virginie Desbois