La poudre d'escampette
La poudre d'escampette

Réseaux

Follow me on Instagram: Nindadademi

tripadvisor: dandynette

Bom dia, Uberlãndia

Bom dia, Uberlãndia Ti vi as dias muito bom 

Ça y est, nous y sommes, les retrouvailles avec Abiola. Ça faisait 8 ans depuis la dernière fois qu'on s'était vu. Nous nous sommes rencontrés au Bénin. Il vit dans le quartier de Santa Monica d'Uberlãndia.

C'est une ville de taille moyenne pour le Brésil, située dans le Minas Gerais. (On la trouve quand même facilement sur un planisphère.)

Au marché

Comme toujours les jours défilent à une vitesse... J'ai rencontré des pessoas muito simpaticos, découvert des plats qui m'ont mis en joie (féjuade, les lochonettas). Les Brésiliens adorent le fromage. Et moi aussi. Ca tombe bien !

La question de la langue.

Certaines personnes pensent que l'espagnol et le portugais sont similaires. Je dirais à l'écrit, oui. La difficulté de compréhension réside dans les différents accents.

Après comme partout, il y a des moments où tu comprends rien. Au-delà des mots, la gestualitique prends le relais. Des fois, tu comprends le concept. Et parfois, malgré cela, ce que tu comprends n'est pas dans l'exactitude et te donnes des incompréhensions.

Eh bon, il y a toutes ces fois où tu es dans ta bulle tu es ici/là-bas...

 En plus, je ne suis pas fan des applis de traduction ou de conversion monétaire.  Je reconnais l'aspect pratique de l'outil ; mais au final, tu n'intègres pas réellement la conception linguistique. Tu récites des phrases de politesse. Certes, ce ne sont pas : Moi Tarzan, toi, Jane. Mais comprends-tu, comment elles fonctionnent ? Chacun son point de vue.

Les meilleurs profs : les enfants

La ville

Uberlândia, ce n'est pas le coin où tu vas pour la beauté du site. C'est un peu comme dire : je suis partie en vacances à Erstein. Bien que là, c'est un district fédéral et non une petite ville de campagne. Le Minas Gerai est une région agricole

Malgrè le peu de temps passé, j'ai pu constater la dureté des relations et le machisme environant...

C'est une ville assez calme, enfin en journée. C'est un peu comme certains coins en Espagne, aux heures où ça cogne, les rues arborent un aspect désertique. La nuit, c'est une toute autre histoire.

Au troisième jour, je subis le jet-lag, mais je ne veux pas stagner dans le farniente. Abio me propose de faire une promenade dans le Parque do Sabia. Ce coin de nature au cœur de la ville est vivifiant.

Toutes les histoires, sur la page Brésil, tudo bem?

 

Voyage réalisé en septembre 2016, pour plus de photos, visitez la galerie

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Virginie Desbois