La poudre d'escampette
La poudre d'escampette

Réseaux

Follow me on Instagram: Nindadademi

tripadvisor: dandynette

l'app Allvibes.io : Virginie

Plage pacifique, péninsule de Nicoya

Nous quittons Monteverde en bus local. Nous descendrons à Puntarenas pour prendre le ferry qui traverse la péninsule de Nicoya

Les tarjetas automaticas (DAB/ATM) ne sont pas légion dans les zones que nous visitons. Les montants à retirer sont limités de manière quotidienne et, la banque n'est pas aussi accessible dans les zones littorales, mieux vaut prévoir. Jusqu'à présent, j'ai payé par carte ou par web, mais pour ce qui est aménagé pour le touriste.

Montezuma

Nous nous rendons en taxi minibus jusqu'à Montezuma. Il y a des bus locaux, mais nous sommes arrivés avec le dernier ferry et nous sommes les derniers à quai, tous les taxis sont partis. Le trajet est assez long, mais ça permet de se rendre compte de l'étendue du parc naturel.

 

 Bon, il faut le dire : Montezuma, c'est une zone à hippies. Un héritage de l'invasion des routards dans les années 80 et 90. C'est maintenant une station balnéaire, abondant en plages splendides et hôtels à foison. La ville est une petite rue (un lieu-dit). Du coup, une journée, c'est sympa et suffisant. 

N'allant, pas faire toutes les réserves naturelles du pays ; nos activités ici sont d'ordre aquatique. Hormis se prélasser à la plage, nous avions prévu de faire du snorkeling. Mais la mer en a décidé autrement. Elle est trop agitée et nous n'allons pas risquer nos vies contre vent et marées. Ce serait inconscient.

 De mon côté, je me rabats sur la cascade du rio Montezuma. Et dont l'accès est gratuit. Il faut crapahuter un peu. Les singes et autres animaux t'accompagnent un bout de chemin. Il vaut mieux ne pas avoir de nourriture avec soi.

Je découvre des mets locaux dans un soda. Vraiment, niveau nourriture, la qualité des produits est excellente. Humm les fruits de mer, la poiscaille, bien frais et goûtus. En même temps, on est dans un ancien village de pêcheurs.

Santa Teresa

Il y a des bus qui partent régulièrement de Montezuma vers Santa Teresa. Les paysages qui défilent sont toujours magnifiques. Sur de vastes étendues, il n'y a que quelques habitations perdues. Ce qui est un peu l'impression générale que me laisse la traversée du pays.

La ville est un peu plus grande et assez étalée. Elle offre les mêmes atouts que Montezuma. Sauf que la plage n'offre pas le même littoral. Ici, tu peux t'adonner au surf.

Du coup, le même programme et cadre s'impose que la veille : farniente. Nous logerons au tranquilo hostel backpack pour la nuit. Et comme à chaque logement dans l'esprit pura vida, tu peux profiter du hamac !  

La plage, c'est bien, mais ce n'est pas tout. Ça nous repose de la route. Le lendemain matin, tôt, nous prenons le bus en direction du ferry. Nous continuerons en bus depuis Puntarenas pour se rendre au volcan Poas

Toutes les histoires, sur la page Pura vida, Costa Rica


Ps voyage backpack réalisé en janvier 2016, pour plus de photos, visitez la galerie

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Virginie Desbois