La poudre d'escampette
La poudre d'escampette

Réseaux

Follow me on Instagram: Nindadademi

tripadvisor: dandynette

EN ROUTE POUR L AVENTURE   

Pourquoi le choix d'une telle destination ? Coco avait vu que le dernier jurassic parc y avait été tourné... Et oui, tous les prétextes sont bons pour partir ! Nous arrivons de Panama et nous voyageons en avion jusqu'à La Fortuna. Première étape de notre roadtrip : le volcan Arenal.

Pour ces vacances, comme j'effectue un séjour inférieur à 3 mois, je n'ai pas besoin de visa. Je n'ai pas de vaccins à faire non plus. Par contre, il y a une taxe de sortie de 29 dollars à acquitter à l’aéroport en quittant le pays.

Comme pour le Panama, dans le pays, le prix des clopes est assez important. Il vaut mieux en choper dès l'arrivée en duty free. D'habitude, je ne m'en préoccupe qu'au retour.

 

Lors de la préparation du voyage, il me faut réserver au moins un point de chute au départ. Nous ferons quasiment deux jours de trajet, à cela s'ajoute le jet lag. On ne va pas se galérer de trop non plus ! Dans l'optique de rester flexible, je réserve sur booking. Les annulations y sont souvent possibles. Du coup, je mets une option à chaque destination. On avisera sur place, si on trouve des tarifs plus attractifs ; ou même, si on change d'itinéraire.

Comme à mon habitude, je fais moult recherches et comparatifs concernant les préparatifs: activités (parc acrobranches, canopée, pirogues, randocheval, snorkeling,) logements, transports, shuttles, offices de tourisme, banques, passage de frontières, accès lacs / rivière/ cascade, rando dans les zones volcaniques, les réserves...

Ouais et en plus, je fais la même avec les sites costariciens en espagnol. Je switche même mon facebook dans la langue de ma destination. Et j'ai cette attitude pour tous mes voyages. Oui oui, je suis une grosse tarée ! 

Dans tout ça, à un moment, il faut faire un choix quant aux étapes à faire. Car même si les vacances, ce n'est pas de tout repos, deux semaines, ça reste restrictif. Même pour un si petit pays. En plus, nous sommes trois à partir et donc, à contenter.

Direction La Fortuna - Arenal

Une fois atterri à l'aéroport international Juan Santamaria de San José, nous prenons un bus pour rejoindre le terminal des vols domestiques. Nous voyageons vers La Fortuna avec la compagnie aérienne locale Natur Air.

Leurs avions ont une capacité de 15-20 personnes.

En 25 minutes, tu atterris au milieu de nulle part. Au lieu de plusieurs heures de bus. 

On comprend facilement pourquoi nous nous faisons à nouveau peser avec le sac .

Je pars avec mon sac 70 litres. Franchement, je ne le remplis pas et si jamais j'ai de la place pour le blinder de souvenirs. Il se compose ainsi :

_ Niveau pharmacie : du gaviscon, du sérum phy et de l'antadis, HE de citronnelle.

_ Vêtements : 1 imper, 1 legging, 2 sous-pulls (pour la nuit dans les hauteurs et les volcans), 1 pantalon de rando, 3 tee-shirts, 3 bikinis, 3 culottes, 1 pagne, 1 jupe, 1 short, 2 paires de lunettes de soleil.

_ Pour l'hygiène : 1 serviette, savon, brosse à dents et dentifrice (of course), beurre de karité, 1 cup (pour les menstruations).

 

L'aéroport de La Fortuna est assez basique. Il y a un simple office et un espace à ciel ouvert avec deux - trois tables. Si tu embarques depuis le Costa Rica il y a US$ 5 de taxe.

Une fois sortis de l'aéroport, nous prenons le dernier taxi bus (nous sommes les derniers à sortir). Nous mettons 20 minutes pour rejoindre la ville. C'est le seul moyen transport possible.

Toutes les histoires, sur la page Pura vida, Costa Rica


Ps voyage backpack réalisé en janvier 2016, pour plus de photos, visitez la galerie

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Virginie Desbois