La poudre d'escampette
La poudre d'escampette

Réseaux

Follow me on Instagram: Nindadademi

tripadvisor: dandynette

Bocas del toro

Avec mes comparses, nous arrivons de puerto vieijo de Talamanca en minibus/ shuttle jusqu'à Sixaola, à la frontière. Là, tu traverses un pont où se trouve, de chaque côtés, un poste administratif.(Comme à l'aller, un justificatif de sortie du territoire te sera demandé. )L'avantage du shuttle, c'est qu'un mini bus t'attend et te dépose au shuttle bateau jusqu'à Isla Colon de bocas del toro. Ce, sans que tu n'aies rien d'autre à gérer que ton sac et tes papiers. C'est un gain de temps.

On se pose

Ne sachant pas comment aller se dérouler le périple, je nous ai assurée un point de chute, via trip advisor. C'était une bonne chose. Bien qu'une réservation s'avère inutile ( quoi que) car des hébergements, tu en trouves à peine accosté, c'est l'affluence qui détermine les places. Et sur l'axe principal d'isla Colon, tous les hostels sont vite devenus complets.

Nous séjournerons à l'hostel mondo taitu. Il est excentré, bien que le centre soit seulement constitué de deux grandes artères.

Je suis bien tombée. Les workaways y sont sympas, très détendus. Ça fait très squatt de hippies, dans l'esprit des cabinas tranquilo backpack du Costa-Rica.

 Étant matinale, je me balade et rencontre des locaux, je me fais alpaguer et inviter à boire le café. Comment refuser ? Ça me rappelle mes autres voyages (c'est un rituel involontaire, mais que j'adore). En fait, quand tu prends le temps, les occasions se présentent.

Le soir, nous buvons autour d'un feu à la plage avec ceux de l'hostel, (résidents, voyageurs et employés). Comme au Costa-Rica beaucoup sont des habitués du workaway. Nous sortons aussi dans le (je ne sais trop restaurant/ bar), regardons des films en version originale sous-titrés en espagnol. Je kiffe.

D'ailleurs, la zone est tellement touristique que l'espagnol n'est pas nécessairement la langue que tu entendras le plus. (ce qui te rendra par conséquent plus agréable pour les locaux si tu le pratiques.)

Activités

En parcourant les différents sites d'agences de voyages et offices du tourisme ; il y a des activités qui reviennent comme le snorkeling. Tout le monde te propose le même parcours. C'est bien ficelé, on ne sort pas du rang. Tu fais surtout du bateau. Ta première escale, on t'emmène directement à un restaurant (mais tu peux aussi t'apporter ton pique-nique). Ce n'est pas vraiment mon kiffe. Mais bon, quand on part à plusieurs quelques concessions sont nécessaires.

Du coup, on a réservé notre session de snorkeling à l'hôtel Sélina. Ils proposaient une session wakeboard en plus, pour le même prix. Par contre, c'est le lendemain.

Le Sélina propose des soirées à son bar depuis lequel tu peux piquer une tête dans la mer. 

Sinon, par le biais du Sélina, tu peux faire une journée hiking, pirogue, barbecue. Tu te demandes peut-être, pourquoi je n'ai pas fait ça ? Sur le coup, j'étais la seule cliente et je me suis dit " tu vas pas faire chier"... Eh ben, j'aurais dû.

Tu peux faire du kayak seul. Mais selon ton niveau et la force du courant dans certaines zones, je te le déconseille. Et si tu ne peux pas faire une balade  le long du rivage, quel est l'intérêt ? Non sérieusement, entre les mangroves et le fort courant, ce n'est pas le plus idéal.

Lors de mes recherches, j'avais vu la possibilité de faire une randonnée équestre. Mais je suis sur la fin de mes vacances et pas en marathon ; nous optons pour une balade sur une partie de l'île. Le plus intéressant reste la location de vélo, à 5$ la journée. Sinon, c'est 1$ de l'heure. 

Toutes les histoires, sur la page Buenas Panama

 

Ps voyage backpack réalisé en janvier 2016 pour plus de photos, visitez la galerie

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Virginie Desbois