La poudre d'escampette
La poudre d'escampette

Réseaux

Follow me on Instagram: Nindadademi

tripadvisor: dandynette

l'app Allvibes.io : Virginie

De Djougou à Ouagadougou

Mon séjour touche à sa fin. Je repars comme je suis venue, en bus. Au retour, je fais une halte au Nord, sur Djougou, chez l'ami Ben, le temps d'un week-end.

Halte au Nord

Pour aller à Djougou, il vaut mieux réserver le bus en avance. Tu peux aussi en trouver en dernière minute. Du coup, je regarde depuis Cotonou comment m'organiser.

Niveau tarif quelque soit la compagnie, il avoisine les 8000 CFA.

Et bon, là aussi des imprévus : le bus ITT que je devais prendre n'est finalement pas venu, je me fais rappatrier par une autre compagnie : la staff (aucuns frais et ne me demandez pas comment ça s'est magouiller, je n'ai moi-même pas tout compris) arrêtée sur le pouce, en bord de route pour me greffer (les joies de la négociation (du n'imp et l'art de l'empathie ou de la solidarité, en tout cas ce n'est pas l'indifférence des autres qui a la primauté, chacun se sent concerné par son voisin, "on est ensemble", pour le meilleur comme pour le pire... Mais je digresse...

En fait, comme m'a dit Ben: j'ai le chic pour tomber sur les trucs les plus tchétchènes...

Il fait partie de ceux avec qui j'ai gardé un lien très fort. Il faut dire que le souvenir de notre rencontre reste indélébile dans ma mémoire. Lors de cette étape, il me présente ses collègues Hospice et Isaac. L'essentiel du temps passé nous l'avons fait à danser, manger (principalement : igname pilé, agouti (du rat), tête de mouton). Et bon, cette fois, on a pas abusé sur la picole.

En ce qui concerne la consommation d'alcool :  je recommande le sodabi et la Beaufort Togo (la Béninoise et Castel sont des bières aussi goûtues que celles que tu trouves en Bulgarie dans les bouteilles en plastique de 2L...). Après toutes les bières sont servies en bouteilles d'1 L. Et si tu veux du soft prends Judor. Ou non, mieux une glace à l'eau bissap.

Bref, ce week-end avec Ben ne se déroula pas vraiment différemment de la dernière fois. Si, on a quand même été dans un bar. ( Oui, un BAR dans le Nord!!! C'est ouf) Nous avons pris de la bouteille, du coup, cette fois-ci, mon séjour se résume au rythme maquisar. Et je fais la connaissance de Naïni, sa femme, elle a un je-ne-sais-quoi, un peu rebelle, rock'n-roll. 

Une de nos balade à moto nous mène à la piscine d'un hôtel en construction (ouais c'est bien un truc à touriste, tu sais pourquoi? le Béninois s'il n'est pas pécheur et bien, l'eau ne le rassure pas...)

De Djougou à Ouaga

     Pour le retour à Ouaga,  je fais une réservation au départ depuis Cotonou. Je vais prendre TCV. Pour 17000 CFA, j'aurais peut-être plus qu'une cassette avec quatre chansons qui tournent en boucle. ( Sans vouloir faire ma drama queen, on trajet aller m'a laissé quelques traumas). La clim' est prévue. Waow, trop ouf !

 J'ai le réflexe pas si con de proposer de payer ma place depuis Cotonou, pour être sûre d'être prise. Niveau tarif, ça avoisine un isiline, c'est pas la ruine. (oui, oui, c'est un peu comme un credo : pas cher, pas cher...) Le bus ne s'arrêtera pas à Djougou.

Je le prendrais à Porga. Je fais la liaison en taxi brousse, de Djougou à Nattitingou, où je change de taxi pour Tanguieta.   J'y prends un minibus jusqu'à Porga. (Au pire, si tu as payé ta course complète au départ, genre Djougou - Porga, ne t'inquiètes pas si tu changes de véhicule et de chauffeur. Ils s'arrangent entre eux. )

Autre astuce pas con : Ben me fait penser à prendre le numéro du chauffeur. On ne sait jamais quelles seront les surprises de la route. Si tu as un retard, il y a possibilité de prévenir et qu'on t'attende... A négocier)

En même temps, une fois à Porga : aucun souci.

(Après pour te donner une idée des tarifs en taxi brousse : Nati/ Porga ou Djougou/ Tanguieta, c'est 1500 CFA.

Tout cela te semble être un joyeux bordel... Eh bien, c'est le cas!
Si tu veux la suite de mon trajet, consultes ma page sur le Burkina !

pourquoi cette photo? tu vois comment on est étriqué, et bien, dis toi, qu'il y en a un qui d'entrée de jeu à vomi... hmmm 5h collé à la vitre pour ceux qui le pouvait... Charmant.

Toutes les histoires, sur la page Bénin, un seul mot


Ps voyage accompli en 2011 pour plus de photos, visitez la galerie.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Virginie Desbois